Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php on line 19

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 59

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/www/blogs/www/plugins/DBPortif/_widgets.php:19) in /home/www/blogs/www/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 236
philippulus

philippulus

Horloges de la dette

FRANCE

USA

Citations

Ils ont dit

« CVO ». Pour ceux qui ne connaissent pas la signification de ce sigle, la voici : « cotisation volontaire obligatoire ». Aucun romancier, même le plus imaginatif, n'aurait pu penser qu'un tel monstre administratif puisse exister !

Michel de Poncins

Ils ont dit - Les archives

Citations historiques

Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise.

Jean Monnet

 

Citations - Les archives

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, juin 11 2011

Ferry, l'arroseur arrosé

En moins de deux semaines, l'ancien ministre Luc Ferry se retrouve à l'épicentre de deux scandales :

le premier en tant que délateur dans le cadre d'une affaire "présumée" de pédophilie devant s'être déroulée au Maroc et avoir impliqué un autre ex-ministre du gouvernement, que tout le monde il est au courant mais que personne y dira rien, na !

le second de l'autre côté de la barrière, puisqu'il selon les révélations du journal Le Canard Enchainé, il aurait perçu de l'université Paris-Diderot 4499 euros par mois pour l'année scolaire 2010-2011 sans assurer une seule fois les heures de cours de philosophie prévues en contre-partie :

Canard.png

Interrogé par BFM TV, il déclare :

Je fait partie de ces milliers d'enseignant qui sont mis à disposition de l'administration et encore une fois, ce n'est pas une sinécure. C'est un vrai travail et je peux en témoigner...

SaintLuc.pngComme on le plaint, lui qui travaille d'arrache pied dans la chaude moiteur de la mine, le visage noirci par la poussière de charbon, arcbouté sur son piolet, transpirant à grosse gouttes en tentant de déloger à genou une lame de houille rebelle, rebelle tout autant que les mèches huileuses de son altière coiffure de philosophe déconfit. Comme on le comprend, lui qui s'investit comme une besogneuse fourmie pour sauver de son triste sort la populasse alanguie et désoeuvrée de ses compatriotes. Comme on lui pardonne, pour cette indigence, pour cette simple négligence, à n'avoir pas pensé un seul instant songé à renoncer à ses malheureux 4500 € (nets quand même) mensuels, tant il était pris par sa tâche, investi à fonds dans son travail, accaparé par l'enjeu, depuis la première heure de la première journée de la première semaine... (euh zut ! c'est pas lui qui a dit ça).

Toutefois, on apprend d'une autre source que la "mise à disposition" dont il est question est en fait le poste de président délégué du Conseil d'Analyse de la Société, un organisme chargé de produire des rapports pour Matignon.

Les "services de l'hôtel" se sont dès lors empressés de préciser que :

Matignon prendra bien entendu le remboursement en charge.


Ce qui constitue une reconnaissance tacite de la situation illégale dans laquelle se trouve notre brave philosophe moralisateur schtroumpf à lunette.

On relévera tout d'abord la coïncidence sans doute pas si fortuite que cela de ce téléscopage médiatique, qui n'est peut-être rien d'autre que la vengeance du pédophile masqué au sein du grouillant panier de crabe gouvernemental dont remontent en effluves de plus en plus condensées les odeurs nauséabondes de ses exactions.

Dans le cas qui nous intéresse, la question est plutôt de savoir si Luccio a été tout simplement "mis à disposition" comme il le prétend, vu que dans ce cas il ne peut y avoir du point de vue administratif de changement de fonction ou de rénumération, ou s'il a cumulé son poste de "philosophe enseignant de l'université" avec celui de Président Délégué (et non détaché, car c'est ce qu'une mise-à-disposition sous-entend) du CAS, selon son statut officiellement publié sur le site de cet organisme rattaché à Matignon (petite copie d'écran au cas ou le palais du roi serait tenté de changer cet intitulé).

 

FerryCAS.png

Soit Luc Ferry n'a touché aucune rémunération supplémentaire pour ses fonctions de Président Délégué, auquel cas il serait logique que la rémunération qu'il perçoit soit versée, non pas par l'Université Paris-Diderot, mais directement par son employeur, soit il a cumulé deux fonctions - et donc deux salaires - dont l'un sans assurer la moindre prestation en retour, auquel cas il serait absolument scandaleux que les gains indus de l'ancien ministre soient mutualisés sous forme de pertes subies par l'ensemble des contribuables français pour le bon plaisir du roi et des membres de son sérail, au lieu d'être intégralement remboursés par lui-même, pénalité pour non réalisation de prestation en sus.

La question philosophique du jour est donc :

"Two incomes or not, that is the question"

Les dépenses de nos élites restent toujours aussi insondables, tant dans leur forme que dans leur profondeur, tout comme l'est le financement du tour du monde privé de notre bécassine nationale...

samedi, juin 4 2011

La Grèce va travailler dur !

On apprenait hier que la "Troïka" - un bien joli nom pour désigner le front commun des bailleurs de fonds de la Grèce, c'est-à-dire la BCE, le FMI et l'UE, ou en d'autres termes ceux qui ont tout à perdre à un défaut de paiement franc et définitif de la Grèce sur sa dette - prévoit de débloquer en urgence une nouvelle tranche d'aide.

La Grèce est donc sauvée de la faillite ! Ce ne sera sommes toute que la deuxième fois, puisqu'en Mai 2010 un montant de 110 Mrds d'euros était déjà débloqué dans des conditions similaires (c'est-à-dire dans l'urgence) par les mêmes bailleurs de fonds aux abois. 

Ces deux situations sont en tous points comparables, puisqu'à l'époque déjà, et encore cette fois-ci, le prêt est soumis à des exigences draconiennes de réduction du déficit, ce qui fait dire au Premier Ministre grec Geroges Papandréou que :

La Grèce continuera à travailler dur, et la Grèce est déterminée à totalement honorer ses obligations.

LA-GRECE-OBTIENT-DE-L-AIDE-EN-ECHANGE-DE-PLUS-D-AUSTERITE.jpg
Ce qui est amusant, c'est que l'année dernière déjà, des exigences identiques étaient imposées à la Grèce, sous forme d'augmentations de taxes, d'une réforme de l'impôt et de la baisse des dépenses publiques ( dont salaires et retraites), mais il semblerait qu'elles n'aient pas suffit.

Travailler dur pour gagner moins, tel est en substance le message du Premier Ministre, qui ne semble pas avoir l'oreille de toute la population, dont une partie s'affiche ouvertement contre les mesures d'austérités. Pieds de nez aux autorités grecques et comble de l'absurdité, c'est précisemment sur la façade du ministère des finances qu'a été déroulée une banderole sur laquelle est inscrite :

Organisez-vous pour lutter pour un renversement. Grève générale.

Sans nul doute ce nouveau plan d'urgence est-il appelé à être couronné de succès, puisqu'une nouvelle fois la Grèce est sauvée. Ce ne sera jamais que la troisième réunion de crise (si je compte bien) après Février 2010 , Mai 2010, et dernière en date Juin 2011, à l'issue de laquelle le président de l'Eurogroupe* déclare la main sur le coeur que :

Sur cette base, il est évident qu'il n'y aura pas de sortie de la Grèce de la zone euro, qu'il n'y aura pas de défaut. La Grèce va remplir pleinement ses obligations".

On le croit sur parole, qui a parlé de méthodé coué ?


* Autorité non élue disposant de tous les pouvoirs pour dilapider anticonstitutionnelement les deniers publics sans avoir à rendre de comptes à personne.

 

 

 

lundi, mai 30 2011

Bécassine fait le tour du monde

Le candidat désigné par l'Union Européenne (UE) pour postuler au poste de Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI) entreprend une tournée promotionnel chez les BRICS : Brésil, Chine, Inde, certains pays d'Afrique, Moyen-Orient... La question est de savoir qui va payer ces frais de déplacement ?

Lire la suite...

lundi, octobre 25 2010

Réduit tes émissions de CO2 ou je te butte !

Encore un bel exemple de terrorisme écologiste et de dictature environementale !

 

samedi, octobre 23 2010

La dictature européenne est en marche !

 

 

Une seule issue : quitter l'Union Européenne, comme le suggère Nigel Farrage !

La solution : rejoindre l'Association Européenne de Libre Échange, une franchement bonne idée pour échapper à la fiscalité et aux réglementations de la dictature unioniste !

TVA européenne, taxe sur les voyages en avion, taxe sur les transactions financières, impôt sur les sociétés, interdiction du suc...re dans les jus de fruit et pasteurisation obligatoire, péages verts pour poids lourds.

Tous les moyens sont bons et les propositions ne manquent pas pour chercher des financements que les États ne veulent plus fournir à la pieuvre administrative de la super administration supra étatique, et pour asservir toujours un peu plus la population des états membres à son autorité suprême.

lgo_efta.gif




Rejoignons l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse au sein de l'EFTA, donc le seul rôle et de promouvoir le libre échange économique !

jeudi, août 5 2010

Obama n'a plus la Baracka !

Fini la lune de miel, qui n'aura finalement pas fait long feu, comme je le rappelais dans un article précédent, à l'image du sondage permanent de Gallup - visible sur le présent blog - sur la popularité de Barack Obama, ou l'on constate une opinion devenue durablement, majoritairement défavorable, compte-tenu de l'évolution des tendances des pourcentages de personnes approuvant, et désapprouvant respectivement l'action du président des USA :

Obama.png

Ce qui est toutefois plus inhabituel, c'est la baisse de popularité continue de l'hôte de la maison blanche dans un contexte de reprise technique des bourses mondiales, preuve s'il le fallait de la déconnecton entre marchés financiers et économie réelle.

La hausse des bourses est totalement artificielle, s'appuyant sur le trading quantique des grands établissements bancaires, les échanges de titres massifs de quelques sociétés seulement (dont le poids dans les indices est majoritaire) auxquels ils procèdent entre eux, et toute l'ingénierie financière de la Fed et autres banques centrales mondiales axée sur l'inflation monétaire.

Les économistes keynésiens, avec Obama comme mentor en chef, avec tous leurs programmes dispensdieux, inutiles, et même surtout néfastes au développement économique et à la création de valeur bénéfique à l'humanité toute entière, n'ont toujours pas compris que ce qui fait la richesse de l'humanité est la valeur, et non pas le prix des choses.

Bien entendu, la plupart des personnes ignorant jusqu'à la définition même des termes économiques continuent d'attribuer la crise actuelle au capitalisme, créateur de richesse et bienfaiteur de l'humanité, qu'ils confondent avec le monétarisme et la financiarisation acharnée de l'économie par une oligarchie politico-financière qui ne se soucie guère que de ses intérêts personnels.

samedi, juillet 31 2010

Les emplois verts détruisent l'emploi et la prospérité !

Etant donné que Bernard82 ne valide pas les commentaires qui ne vont pas dans son sens sur son blog, je tenais à réagir ici à son commentaire sur le solaire, dans le quel il est prétendu que le photovoltaïque crée des emplois, dit "verts".

Soit, mais dans le même temps toute création d'emploi vert subventionnée détruit plusieurs emplois conventionnels. Ceci se calcule, comme cela a été fait dans le cas italien, ou l'on peut évaluer à 4,8 le nombre des emplois détruits chaque fois que l'on crée un emploi dit "vert" en prétendant faire quelquechose de bien bon pour l'environnement, de favorable au dévelopement économique, et qui s'inscrit dans un cadre moral et éthique.

Rien de surprenant sachant que ce sont des décisions prises avec l'argent des autres par des gens intolérants et égoïstes.

Verts et méchants en somme !

 

 

mercredi, juillet 28 2010

Allons enfants de la patrie, la libération est arrivée !

Le jour de libération fiscale est arrivé. La France vice-championne du monde derrière le Danemark, et loin devant les autres pays de la zone Euro. Il est des domaines dans lesquels notre douce France est imbattable, notamment quand il s'agit de dépenser, de gaspiller, de dilapider de la richesse, surtout quand celle-ci ne vous appartient pas. Il faut pour cela ponctionner les revenus des actifs, de plus en plus, et de plus en plus longtemps. Cette année, les français ont travaillé jusqu'au 27 Juillet inclus pour couvrir les dépenses de l'État.

 


Jour de libération fiscale le 28 juillet 2010
envoyé par Contribuables. - L'info video en direct.

dimanche, juin 6 2010

Cours d'économie du Vénérable Professeur Kuing Yamang


Cours d'économie du Vénérable Professeur Kuing Yamang.
envoyé par ProfesseurKuingYamang. - Plus de vidéos de blogueurs.

 

dimanche, mai 9 2010

La rigueur

Selon Fillon, "La rigueur, c'est la baisse des dépenses du gouvernement et la hausse des impôts !"
Si la baisse des dépense du gouvernement, c'est la rigueur budgetaire, la hausse des impôts n'a certainement rien à voir là-dedans.
La rigueur consiste à dépenser moins, et c'est totalement contradictoire avec le fait de vouloir faire dépenser plus les ménages et les entreprises par le biais de hausses d'impôts.
Encore une fois, la méprise est totale sur le fait qu'une baisse d'un côté (gouvernemental) peut être mécaniquement compensée par une hausse (fiscale) de l'autre côté, tout comme est ignoré le fait qu'une hausse des impôts lorsque ceux-ci sont déjà élevé (les plus élevés du monde en France) a des effets totalement délétères sur la croissance économique (effet Lafer).
La rigueur, la vraie, est celle et uniquement celle qui s'applique au budget de l'état ! 

dimanche, mai 2 2010

Hayek contre Keynes

Une vidéo surprenante !

 

Marée noire dans la Golfe du Mexique : vos solutions !

Les plate-formes d'innovation ouverte sont un développement récent par lequelles il est fait appel à l'inventivité des innovateurs du monde entier pour la résolution de "challenges" soumis par des demandeurs de toutes natures. Les solutions gagnantes sont bien entendu récompensées par une rénumération déterminée au départ.

Toutefois, dans des circonstances particulières telles que celles de la marée noire en cours dans le Golfe du Mexique, la plate-forme Innocentive demande à tous ses membres inscrits de contribuer bénévolement à l'élaboration de solutions techniques :

Emergency Response 2.0 : Solutions to Respond to Oil Spill in the Gulf of Mexico
Recently, an explosion on an offshore oil platform in the Gulf of Mexico caused both loss of life and a sizable and ongoing oil spill. We are asking Solvers worldwide to respond quickly with ideas and approaches to react to this very serious environmental threat. Can you make a difference? Yes, InnoCentive's work with the Oil Spill Recovery Institute a few years ago is proof positive of this. We encourage you to get involved. Note: This is not a competition. This is an urgent call to action to help respond to a dangerous situation affecting the environment, wildlife, and human health of the world. There will be no award made for this Challenge. You can try our new Team Project functionality on this Challenge.
(#9383447)
Deadline: May 30, 2010
Reward: See Details

Tous le monde peut intervenir pour proposer des solutions, soumettre des idées, participer aux discussion du forum de discussion traitant de ce "chalenge". Je vous invite à y contribuer si vous avez la moindre idée ou suggestion concernant l'un des points suivants :

  1. Contenir et récupérer le pétrole
  2. Minimisation de l'impact environmental sur l'océan, la terre et la vie
  3. Minimisation ou élimination des implications en terme de risque sanitaire humain du fait du pétrole
  4. Mise en place de stratégies visant à circonscrire la fuite ou à en réduire le débit

Le challenge se déroule jusqu'à fin Mai, mais aucune rénumération ne sera versée. Compte tenu de l'ampleur du drame économique, environnemental et humain qui se déroule sous nos yeux, n'attendez pas pour partagez vos compétences ou vos idées et soumettre vos suggestions.

mardi, avril 27 2010

Les Sociétés Publiques de Corruption

Ou le collectivisme à la Française !

A lire absolument sur le blog de h16, ou sur contrepoints.

C'est hyper-grave, hyper-important, mais la presse et les médias n'en parlent pas.

Faites connaitre autour de vous, faites tourner sur les blogs, les sites.

Il faut absolument que cette information buzze pour que cette loi inique votée en catiminie par notre administration soviétique soit invalidée.

Merci à toutes les personnes de bon sens et de bonne volonté dont le seul but dans la vie ne serait pas d'enfiler leur prochain avec de la vaseline.

mardi, avril 20 2010

Appel au meurtre

Je me permets de relayer ici l'article de Xavier Prégentil du 19 Avril sur Contrepoints.org Incitation aux meurtres « de classe » relatant les propos très "virulents" tenus sur les ondes de France Inter par des militants de la gauche marxiste révolutionnaire.

Eh ben on en coupera des têtes. Eh ouais, moi je suis un révolutionnaire je vous dis, je fusillerai des gens et j’assume. Eh ouais, bien sûr que je fusillerai

À bas les logiques de compromission, à bas les logiques électorales, vive la Révolution, pour que ça change, pour que ça pète, camarades, n’hésitez pas.

Dans son article, l'auteur nous invite à avertir le CSA par le biais d'un formulaire de contact. Je vous invite à rédiger à l'intention du CSA un message dans le style :

Permettez-moi de vous prévenir de propos d'une violence inouïe, menaces de mort et incitation au meurtre tenus par des intervenants de l'émission « Là bas si j’y suis » du 10 Mars 2010 sur France Inter.

samedi, avril 3 2010

Les privatisations au Maroc

Ouverture de cette nouvelle rubrique Afrique pour parler d'un continent bien souvent ignoré, parceque méconnu, et affublé d'archétypes et de clichés rétrogrades. Le développement y est pourtant considérable, et j'aurai l'occasion d'y revenir de manière fréquente - je l'espère - dans la présente catégorie.

Ce qui m'a décidé à ouvrir ce dossier, ce sont les évolutions considérables qui se produisent outre-méditerranée, mais surtout l'état d'esprit dans lequel elles se déroulent.

A titre d'exemple, le Palais Royal détenteur historique de sociétés holding s'est engagé sur la voie des privatisations à cadence accélérée. La plupart des grandes sociétés industrielles ou financières marocaines étaient à l'origine soit dans le giron du Palais, soit détenues par quelques grandes familles marocaines en cheville avec la famille royale.

Ouverture économique et développement de la concurrence oblige, dans un cadre réglementaire, fiscal et douanier qui s'allège d'année en année, notamment depuis l'accès de Mohammed VI au trône. Ce dernier est à la tête des groupes SNI (Société Nationale d'Investissement) et ONA. Une opération de fusion de ces deux groupes vient d'être annoncée, avec une close relative à la cession d'activités industrielles historiques : 

Le nouvel holding d’investissement procédera à une réduction progressive de son périmètre à travers la cession sur le marché boursier du contrôle d’entités autonomisées avec, dans un premier temps, Cosumar, Lesieur et l’ensemble Centrale Laitière/Bimo/Sotherma.

L'hebdomadaire La Vie Éco publie cette semaine une interview du Président de la SNI, Monsieur Hassan Bouhemou. A la question du journaliste :

A quoi un salarié chez ONA et SNI doit-il s'attendre ? Tout cela pourrait sembler abstrait aux 24 000 personnes qui composent les effectifs des deux groupes et leurs filiales...

Hassan Bouhenou répond :

Croyez-moi, les collaborateurs des deux groupes comprennent très bien le sens de cette réorganisation. Ceux qui travaillent dans les entreprises matures vivent, au jour le jour, la concurrence qui leur est livrée par leurs challengers. Ils savent que pour réussir, il faut être agile, réactif et souple : plus on simplifie et responsabilise les équipes sur le terrain, mieux on réussit les batailles commerciales.

Ces commentaires sont symptomatiques du réalisme implacable de la part des responsables politiques et économiques au Sud de la méditerranée, et de plus en plus dans la plupart des Pays d'Afrique. Je vous laisse imaginer tant les propos qu'auraient tenus nos responsables franchouillards face à une telle situation, que l'on ose par ailleurs à peine imaginer, que les réactions incendiaires des syndicats et le tollé de la presse et autres médias nationaux.

 

 

 

jeudi, avril 1 2010

Des icebergs en méditerranée !

Cet été, il y aura des icebergs en méditerranée, ce sont les expert du GIEB, le Groupement International des Experts de la Banquise, qui le prédisent.

En effet, toutes les études scientifiques les plus récentes le démontrent sans ambiguïté aucune : la couverture de banquise arctique s'accélère inexorablement. Les prévisions de ces experts mondiaux, compte-tenu de la prolongation inévitable de cette tendance, sont dramatiques : d'ici quelques mois seulement, c'est à dire durant ce qui constitue normalement la période estivale, la mer méditerranéenne sera recouverte par la banquise.

Si rien n'est fait pour lutter contre cette nouvelle tendance au refroidissement climatique, dont l'homme est responsable par son comportement irresponsable à l'origine de dérèglements climatiques à travers le globe, l'Afrique équatoriael pourrait voir sa température chuter de près de 10°C d'ici le mois d'Aout. On s'attend dans ce contexte à des pertes considérables  de la production agricole à travers le monde, des famines, et la disparition de populations à un rythme insoutenable, pouvant à terme conduire à la mort de près de trois milliards d'êtres humains d'ici la fin de la décennie.

Il est urgent d'agir. C'est dans ce cadre qu'une conférence internationale a été convoquée à l'initiative des gouvernements de nombreux pays, et qui se tiendra au mois de Juillet en pleine zone Saharienne, afin de permettre aux équipes scientifiques du monde entier de travailler à l'abris du froid intense qui régnera à cette époque, et de leur permettre d'élaborer les solutions techniques à cette évolution climatique inexorable.

Pour l'instant, et en l'absence de toute communication officielle des instances légales, les rumeurs les plus persistantes sont celles d'une intervention massive de l 'OPEP visant à brûler l'ensemble des réserves de pétrole et d'en accélérer l'extraction dans le but de relâcher dans l'atmosphère autant de CO2 que possible le plus rapidement possible.

On mentionne aussi l'intention des gouvernements de supprimer totalement et dans un délai très bref l'ensemble des taxes pétrolières et de la TVA sur les carburants fossiles, ceci dans le but d'inciter les consommateurs et les industries à une surconsommation aussi forte que possible des énergies fossiles.

La courbe en "hockey stick" (crosse de hockey) à l'origine de ce scénario élaboré par le GIEB est clairement visible sur les courbes du National Snow and Ice Data Center :

 

brrrrr.png

samedi, mars 20 2010

Pourquoi voter pour un mort aux élections régionales ?

A lire sur le site du Collectif Antigone !

bastiat.jpg

jeudi, janvier 21 2010

Soutient à Skyfal, blog de discussion sur le climat suspendu par le groupe Iliad

Estimant qu'il est important de ne pas tolérer ce genre de pratiques partisanes portant une atteinte grave à la liberté, je me permets de reproduire ici la lettre de Vincent Bénard à l'intention du groupe Iliad:

 


 

Indisponibilité du site Skyfal : mail ouvert à Xavier Niel, président du Groupe Iliad

A: Monsieur Xavier Niel, président, Groupe Iliad

De : Vincent Benard,

auteur, http://www.objectifliberte.fr/
Président de l'Institut Hayek,
http://www.fahayek.org

Monsieur le Président du groupe Iliad,


De nombreux Internautes ont pu constater que le Blog d'informations climatiques skyfal, hébergé par Free.fr à l'adresse http://skyfal.free.fr, ne répondait plus depuis le mardi 19 janvier 2010, voire depuis la veille.  Voici depuis ce temps là le message affiché par le serveur:

Erreur 403 - Refus de traitement de la requête (Interdit - Forbidden)

 

Le serveur a compris la requête, mais refuse de la satisfaire.

Une démarche d'authentification n'y fera rien et cette requête ne doit pas être renouvelée. Si la méthode invoquée est différente de HEAD et le serveur souhaite rendre public la raison pour laquelle il refuse le traitement, il le fera dans l'entité liée à cette réponse. Ce code d'état est souvent utilisé lorsque le serveur ne souhaite pas s'étendre sur les raisons pour lesquelles il refuse un accès, ou parce que c'est la seule réponse qui convienne.

Vous tentez d'accéder à une ressource qui vous est interdite.
Il se peut que le compte concerné soit suspendu (Cf. Console de Gestion)


Il se pourrait donc, selon les propres termes du message affiché par votre serveur, que le site skyfal ait été suspendu. Si cette hypothèse devait s'avérer justifiée, ce serait bien surprenant, car ce site n'est ni pornographique, ni a fortiori illégal, n'a jamais, de mémoire d'internaute, incité à quelque forme de haine que ce soit, et l'on voit mal comment il aurait pu enfreindre une quelconque loi en vigueur.

Toutefois, ce site permettait à des personnes, souvent de formation scientifique, de débattre d'arguments remettant en cause le dogme dominant de la responsabilité des rejets de CO2 d'origine humaine dans les variations climatiques récentes.

Il n'aura pas échappé à votre attention citoyenne que cette question est devenu un enjeu politique fort, et que nombre d'activistes voudraient faire taire, au mépris de décennies de tradition de liberté d'expression, ceux qui contestent, au demeurant sur d'excellentes bases scientifiques, ce dogme dominant, allant jusqu'à les traiter de "négationnistes", sur le même plan que ceux qui nient l'existence de génocides historiques. Le site Skyfal s'est notamment distingué par un exceptionnel travail de traduction et de recherches lors de l'affaire dite du ClimateGate, ignorée par les médias classiques.

De nombreuses personnes engagées, y compris financièrement ou politiquement, dans la "lutte contre le réchauffement d'origine humaine", auraient des raisons compréhensibles, à défaut d'être acceptables, de vouloir l'arrêt du site Skyfal.

D'ailleurs, le site Skyfal avait été victime de menaces, relatée sur son site, d'une publication dont le nom ne peut être retrouvé aisément (le site skyfal étant fermé !), car la publication en question s'était montrée mécontente d'un lien sur le site.

Toute ambiguïté ou insuffisance d'informations sur les raisons de l'indisponibilité prolongée du site skyfal risquerait d'être préjudiciable à l'image du fournisseur d'accès et d'hébergement free, qui a bâti sa réputation en choisissant pour raison sociale la traduction du mot "libre", et en bousculant les hiérarchies établies.

Si, comme nous sommes nombreux à le souhaiter, toute cette affaire n'était qu'un simple problème d'ordre technique ou contractuel, il serait souhaitable que la blogosphère, si prompte à bâtir de fausses rumeurs, le sache. Si, à votre corps défendant, vous avez dû appliquer quelque texte liberticide concocté par le législateur jamais avare d'atteintes aux libertés lorsqu'il s'agit d'internet, il serait également souhaitable que vous en informiez le public, pour que les faits triomphent de la rumeur et que l'image du groupe Free ne soit pas brouillée.

En tout état de cause, je me verrais ravi de transmettre votre réponse à mes lecteurs via mes blogs, et tous les moyens de promotion que l'internet 2.0 a développés.

J'espère donc, monsieur le président, et avec moi espère également toute la communauté des amoureux de la liberté d'expression sur Internet, dont je sais que vous faites partie, que le site Skyfal pourra être rétabli dès que possible dans son bon fonctionnement, et que, si un problème de nature juridique était survenu, vous ne laisserez pas dans l'inconnu des milliers de visiteurs uniques désormais orphelins.

Je précise que je n'ai aucun intérêt personnel dans le site Skyfal, juste un visiteur très régulier de ce site, mais que toute atteinte aux libertés fondamentales, et la liberté d'expression est la mère d'entre toutes, me touche particulièrement.

En souhaitant que tout ceci ne soit qu'un regrettable contretemps, et dans l'attente d'explications réclamées avec insistance par la blogosphère, veuillez agréer, monsieur le président, l'expression de ma considération distinguée.

Vincent Benard
auteur, http://www.objectifliberte.fr/
Président de l'Institut Hayek, http://www.fahayek.org

vincent at benard point com

Copie du présent mel à diverses organisations ayant dans leurs missions la défense des libertés:

M. Vincent Ginocchio, président de l'association Liberté Chérie,
M. Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate,
M. Louis-Marie Bachelot, président d'Alternative Libérale,
M. Xavier Driancourt, organisateur des cafés de la liberté,
M. Henri Lepage, président de l'Institut turgot,
M. Alain Cohen Dumouchel, Président de Gauche Libérale

Amnesty International (service PR)

Objectif 1 Million de Libéraux !

Rejoignez le groupe Facebook : Objectif 1 Million de Libéraux.

Démontrons qu'il existe une réelle alternative au montage politique qui réunit gauche et droite dans une machine à broyer au service des intérêts particuliers du lobby aristocratico-étatique.

n249100008818_4557.jpgLes libéraux ne sont ni de droite, ni de gauche, ni aux extrèmes, ni au centre : ils défendent le bon sens et la liberté, notamment celles des individus.

Toute liberté découle du droit naturel dont les individus jouissent à disposer d'eux-même, de leurs idées et de leur corps, des libertés dont ils disposent telle que la liberté de détenir des biens ou des moyens de production.

Aucune décision politique ne devraient être prise, aucune loi ne devrait être édictée, même (et surtout) en faveur d'un groupe spécifique de personne physiques ou morales, si ces décisions ou lois empiètent sur les libertés individuelles d'autres groupes spécifiques de personnes physiques ou morales.

La richesse créée par les individus, le patrimoine qu'ils détiennent, n'appartiennent qu'à eux et à eux seuls, à la seule et unique condition qu'ils aient été acquis ou créés de manière honnête (c'est-à-dire dans le respect du droit naturel des autres individus).

Si ces quelques principes simples et fondamentaux étaient respectés et mis en pratique par notre classe dirigeante, le pays verrait son potentiel décuplé par le retour immédiat à l'initiative individuelle, la disparition de l'Etat "nounou" et des inégalités générées par le viol fiscal et les réglementations iniques.

Toute redistribution, toute mesure préférentielle nuit toujours aux intérêts d'une partie de la population au bénéfice de l'autre. 

Dans notre pays, les "élites" politiques ont érigé des barrières autour de leurs activités afin de s'octroyer des prérogatives inébranlables et de préserver leurs intérêts personnels au sein de ce qui est devenu une caste inamovible, ne laissant aucune place à la transition naturelle vers une évolution du paysage politique.

Les décisions qu'ils prennent n'ont pour seul but que de perpétrer une organisation de la société anachronique et dépassée, pour le seul bénéfice d'entreprises et d'établissements tout puissants, qui ont pourtant démontré leur manque d'efficacité, leur absence de vision et leur mauvaise gouvernance sous les feux révélateurs de la crise financière, en raison des intérêts croisés des lobbys historiques et de leurs alliés politiques.

Tout ce qui est fait en faveur de, et accordé à ce complexe politico-économique est pris à tous les autres individus qui n'en font pas partie. Les taxes, les impôts, les subventions, les réglementations, les lois, les obligations, les interdictions édictées en sa faveur et qui l'enrichissent, appauvrissent et asservissent de jour en jour un peu plus les populations et les entreprises qui en sont exclues, ou qui n'ont pas la chance de bénéficier d'une manière ou d'une autre des "largesses" du gouvernement.

Les populations de plus en plus exsangues en demandent toujours plus à l'Etat, dans une spirale infernale de nouvelles réglementations et surtout de contre-mesures spécifiques visant à effacer les effets néfastes imprévus des mesures précédentes, accélérant ainsi le clivage de la société entre riches et pauvres tout en accroissant à chaque nouvelle embardée législative la concentration du pouvoir et de la richesse entre les mains d'une élite à l'honnêteté plus que douteuse.

Les individus qui composent le peuple de France méritent autre chose que de subir passivement l'organisation de leur mode de vie et le contrôle de leurs comportements pour le seul bénéfice d'une minorité sans scrupule.

Une autre voie est possible, qui ne consiste ni à stygmatiser les antagonismes, ni à perpétuer des modes de fonctionnement désuets par tous les moyens possibles, mais tout simplement en relâchant l'étreinte pour rendre leur liberté aux individus, afin qu'ils retrouvent le goût et l'envie de prendre des décisions, de faire preuve d'initiative personnelle et de retrouver l'esprit d'entreprise, dans la jouissance la plus totale de leurs possessions et du fruit de leurs efforts.

Si vous retrouvez vos aspirations dans ces quelques lignes, alors rejoignez le groupe Facebook : Objectif 1 Million de Libéraux.

dimanche, novembre 22 2009

Incroyable : les manipulation sur le réchauffement climatique révélées

Le Hadley Center chargé d'études sur le réchauffement climatique a été hacké.

On retrouve toute une série d'e-mails et de documents confidentiels en anglais dans un fichier zip qui est téléchargeable sur internet.

Les manipulations mentionnées dans de nombreux courriels, les documents de promotion mensongers, et les graphiques falsifiés sont révélés au grand jour.

Mais rien dans la presse, ni dans les journaux télévisés, qui continuent de nous endoctriner à coup de messages sur le réchauffement climatique dans presque chaque édition. 

L'échéance du sommet de Copenhague s'approchant à grand pas, puisque c'est le 7 Décembre que nos plus importants, infatués, grassement nourris et chèrement hébérgés représentants se retrouveront pour débattre de l'avenir climatique du monde, il ne fait aucun doute que l' "on" cherche par tous les moyens à dissimuler au public ces manipulations effroyablement révélatrices sur un système d'endoctrinement à l'échelle planétaire.

N'ayant plus trop de temps pour intervenir, je vous renvoie pour plus de détails vers la discussion de la file sur le réchauffement climatique sur le site liberaux.org, qui traite de ce sujet à partir du 20 Novembre sur la page 166 et renvoie notamment vers des liens ou le fichier est téléchargeable ainsi que vers plusieurs articles sur le sujet.

A diffuser très largement autour de vous.

- page 1 de 10